Imprimer
PDF

Pessac : le Front de gauche en marche !

Partager

Article paru dans Sud-Ouest

« Expulsions, pauvreté, chômage… Nous sommes au contact des gens confrontés à ces problèmes », affirme Christophe Bibes. Membre du Parti communiste et candidat du Front de gauche (1) aux cantonales sur le canton 1 de Pessac. Sa suppléante est aussi membre du PC… « Depuis l'âge de 18 ans. J'étais encore au Chili », rappelle Maria Fuentes.

Aujourd'hui conseillère municipale, en charge de la vie sociale des quartiers, elle n'oublie pas ses luttes contre le régime Pinochet et ses souffrances qui l'on conduite à l'exil avec son fils alors âgé de 6 ans.

Elle laisse volontiers le devant de la scène à Christophe Bibes : « Il faut faire parler les jeunes. »

« Et parler aux jeunes, c'est ce que j'ai l'intention de faire. D'autres trouvent que c'est compliqué. Moi, je me sens à l'aise avec eux », dit-il. « Je trouve que la jeunesse est pas mal oubliée. »

Ce sera un baptême du feu du candidat qui se présente à une élection pour la première fois. Mais le challenge est aussi ailleurs : « Je suis Pessacais depuis décembre. J'habite à Madran ». Certes, il ne découvre pas totalement la ville et il y a des amis, mais il lui reste à se faire connaître, au-delà d'un cercle de proches et de militants.

Dans sa campagne, il mettra bien sûr l'accent sur le social et avec sa suppléante, il propose une rencontre tous les mercredis à partir de 19 h 30, à la Maison municipale de Saige.

(1) Le Front de gauche est une union, créé en 2009 à l'initiative du PCF, avec le Parti de gauche et à laquelle s'est associée la Gauche unitaire, après une scission du NPA.

Citer cet article sur votre site

Pour crer un lien vers cet article sur votre site,
copiez et collez le texte ci-dessous dans votre page.




Prvisualisation :


Powered by QuoteThis © 2008

Accès presse